Historique du Uechi-ryu

Posted on

Kanbun Uechi

Kanbun Uechi

Kanbun UECHI naquit à Okinawa le 5 mai 1877. Issu d’une famille paysanne, il décide d’apprendre les arts martiaux pour devenir fort et respecté. A vingt ans, pour éviter la conscription de l’armée japonaise, il part en Chine. Là en 1897, dans une province de Fukien, Kanbun rencontre un maître chinois, Zhou Zie He, plus connu sous le nom Okinawaien de Shu Shi Wa.

Shu Shi Wa

Shu Shi Wa

Shu Shi Wa, expert d’une école de boxe chinoise du nom de Pangainon, va enseigner ce style à Kanbun pendant 10 ans. Le Pangainon est basé sur les boxes du Tigre, de la Grue et du Dragon. Son originalité est le travail main ouverte, les coups portés avec la pointe des orteils, des piques aux yeux, des blocages circulaires …

Kanbun UECHI, sous la surveillance de son Maître Shu Shi Wa obtint son Menkyo Kaiden (diplôme de professeur), et fonda ensuite un dojo en Chine dans lequel il enseigna trois ans, ce qui fit un séjour de treize années dans ce pays. C’est en 1909 qu’il retourne finalement à Okinawa.
Kanei Uechi

Kanei Uechi

En 1924, suite à une crise économique à Okinawa, Kanbun quitte l’archipel pour Wakayama, près d’Osaka, au Japon. Un an plus tard, poussé par deux compatriotes Okinawaien, dont Ryuyu Tomoyose, il décida enfin d’enseigner, mais à eux seuls.
En 1932, il désigna le « Pangainon Ryu Karaté-jutsu » et ouvrit son école à tous. Il changera de nouveau le nom de l’école pour la nommer : « Uechi Ryu« .
En 1947, âgé de 71 ans, il décide de rentrer à Okinawa, son dojo est confié à Ryuyu Tomoyose. Terrassé par une grave maladie, Kanbun décède l’année suivante, en 1948.
Au fil des années, son fils, Kanei, va peu à peu populariser et moderniser le style, mais sans trahir l’esprit du Pangainon: dur dans les attaques et souple dans les blocages. Kanbun n’enseignait que trois atas, Kanei créera de nouveaux katas (kanshiwa, seiryu et kanshin), Seiki Itokasu créera Kanshu, Saburo Uehara créera Sechin.
Kyohide Shinjo

Kyohide Shinjo

L’Uechi Ryu est à l’heure actuelle l’un des styles majeur à Okinawa. Il est reconnu pour son efficacité. Le terme « Uechiryu » vient du nom du fondateur de l’école Maître Kanbun Uechi. « Ryu » signifie ici « style, manière, courant ». Le nom « Kenyukai » désigne la branche du Karaté Uechiryu à laquelle appartient Maître Takemi TAKAYASU. Elle a été créé par Maître Seiyu SHINJO et son fils Kiyohide SHINJO.

 

  • « ken » signifie « le poing »
  • « yu » vient du prénom de Maître Seiyu SHINJO
  • « kai » signifie « club, association »
Cet article sur l’historique du Uechi-ryu a été réalisé par l’association  Uechi-ryu Karaté-do Kenyukai de Paris (U.K.K.P.).